C’est en me penchant et en tombant dans la marmite de lotion hydratante (il y a plus d’un an maintenant) que je me suis intéressé de plus près à la composition des produits cosmétiques. Appliquer un sérum, un nettoyant ou une crème anti-âge sur le visage n’est pas anodin.
Vous faites peut être partie de celles qui se contrefichent ( pour être polie ) de la composition d’un produit du moment qu’il soit efficace, c’est pour vous le principal. Je ne vais pas vous mentir, il y a quelques mois, j’étais comme vous. Ce n’est qu’en me renseignant sur plusieurs choses que je me suis peu à peu réveillé : notamment le rapport qualité/prix des produits, ce qui allait fonctionner en actif sur ma peau, quels ingrédients composaient un produit.
unsplash-ingredient-cosmetique

Si vous avez l’âme d’une radine comme moi, si vous commencez à vous intéresser à ce qui se trouve dans votre crème de jour quotidienne acheté dans l’hypermarché du coin que vous allez vous apercevoir qu’on paye parfois très cher notre achat. Cher en terme de prix mais aussi sur cher par rapports aux effets, souvent négatifs, qu’aura le dit produit sur votre peau. Ça fait mal quand on pense payer la qualité en payant cher un produit et qu’au final, on se fait bien avoir !

( Ô industrie du luxe, par le pouvoir de ma lotion Chanel, Transforme moi en déesse ! )   unsplash-photo-ingredient-cosmetique-maquillage
Je vais vous parler des principaux ingrédients qui sont, à mes yeux, à éviter au maximum concernant les soins pour le visage et les cheveux. Je précise au maximum car il est aussi pour moi parfois difficile d’éviter tous ces ingrédients à la fois dans un même produit. Tout ce que je vais vous dire et expliquer, pour mieux apprendre à décrypter vos produits ne signifie pas que je jette des pierres aux produits contenant ces ingrédients, bien au contraire. Certains produits sont très efficaces, d’autres moins. C’est à vous de faire la part des choses suivant vos attentes, vos envies, votre porte monnaie et aussi votre façon de choisir ce que vous souhaitez pour vous & votre corps évidemment.
Sachez que ce qu’on nous vend est soumis à de strictes normes d’hygiène et de sécurité, il n’y a pas à proprement dit de danger pour notre santé ( quoique par rapport à ce que j’ai lu dernièrement, on joue parfois avec les règles ). Cependant, une chose est sûre, les ingrédients cités plus bas sont clairement nocif pour la planète et certaines marques jouent avec ce côté « vert ». Méfiez vous de ce lavage de cerveau qu’on nous fait avec le marketing, le mot naturel ne veut pas dire cosmétique propre et exempt d’ingrédients polluants. C’est pour ça qu’il faut lire la composition de ses produits pour en savoir plus.

 • Règle n°1: Lire le début de l’étiquette

Quand on lit la composition d’un produit, les premiers ingrédients sont souvent ceux qui les composent à 70% votre produit cosmétique. Regardez donc bien les premiers ingrédients, vous aurez une rapide idée de la « nature » du produit.  

Les compositions des produits sont toutes écrite en latin ( sauf pour les cosmétiques étrangers, vous avez bien vu qu’avec le Japon ou la Corée du Sud, on se retrouve un peu comme une saucisse si on ne connaît pas la langue ! ) Vous verrez souvent le mot Aqua, qui veut dire Eau dans les premiers ingrédients par exemple.

• Règle n°2 : Ne pas croire que le prix signifie la qualité

Ce qui a de bien avec internet c’est qu’on trouve tout, les compositions de tout un tas de produits. Je vais prendre une marque eu hasard mais bien chère, juste pour vous montrer ce que l’on achète en réalit.
Sur Beauté Test, vous allez trouver les compositions de pas mal de cosmétiques, toutes sortes confondus.

Je vais prendre la Crème Phyto-Aromatique de Sisley, je sais que cette marque coûte chère mais je ne la connais pas du tout. Je suis tombé sur ce produit qui coûte 160€ les 50mL. Je vous laisse regarder les 5 premiers ingrédients : Water/Eau (Aqua), Propylene Glycol, Carya Illinoensis (Pecan) Seed Oil, Mineral Oil/Huile Minérale (Paraffinum Liquidum), Centella Asiatica Extract

Avec la règle numéro 3, vous allez pouvoir reconnaître dans cette liste les composants polluants ( et qui peuvent causer des problèmes à votre peau) mais aussi comprendre que finalement, on paye parfois cher des produits qu’on nous vend comme des cosmétiques naturels, bon pour la planète et pour votre peau.

Image tirée du blog Le Cosmétologue, un pro des cosmétiques !

• Règle n°3 : toujours lire les étiquettes avant d’acheter

La liste ci dessous explique les composants que j’essaye d’éviter au plus, vous allez comprendre pourquoi :

– Les Polymères : similaire aux silicones, ils apportent de la douceur au produit et servent d’émulsifiants, qui doivent lier la phase aqueuse et huileuse des ingrédients du produit pour mieux être absorbé par la peau. On l’obtient à partir de chimie lourde et très polluante, voir toxique.
Comment les repérer : PEG, PPG, polypropylène, propylène glycol. Les grosses lettres représentent ces polluants. On les retrouve aussi beaucoup dans les shampoings et gels douche.

– Les Huiles Minérales: c’est bien un des ingrédients que j’évite le plus possible, on le retrouve dans beaucoup de produits ( notamment mes huiles démaquillantes snif ). On l’obtient grâce au pétrole, c’est un corps gras qui n’entre pas en interaction avec la peau et reste seulement à la surface. Cette huile va former un film occlusif sur la peau et empêcher l’eau de s’évaporer. C’est pour ça que la Vaseline sert à restaurer vos lèvres, très efficace, c’est vrai, mais très mauvais pour la planète et cela va parfois tellement vous boucher les pores que des boutons peuvent apparaître. ( peau mixtes à grasses, attention ! )
Comment les repérer : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Petrolatum …

– Les Silicones : Ah mon ami. Celui que j’ai banni de ma routine cheveux ! Ce n’est pas forcément mauvais pour la peau, quoi que cela peut provoquer des problèmes aux peaux mixtes à grasses car cela va boucher les pores et bonjour les soucis de sébum & de points noirs si votre peau s’encrasse vite ! Même si c’est un ingrédient très utile dans une base car cela va glisser sur la peau et rendre la peau douce, cela reste un soucis pour votre peau et encore plus pour la planète.

Comment les repérer: terminaisons en -cone ou -ane du type : dimethicone, cyclohexasiloxane… etc

 Une bonne routine de soin s’impose derrière l’application de silicones ( même derrière toutes les couches de produits maquillages sur votre visage, on est d’accord ) car dans tous les cas, on y échappe rarement en bonne beauty addict que nous sommes, cet ingrédient est présent dans beaucoup de produits maquillages. Il faut savoir que les silicones mettent plus de 500 ans à se détériorer ! Je flippe un peu à l’idée de me laver le visage maintenant…

– Les Parabènes :  Suspectés d’être cancérigènes et largement médiatisés, les parabènes sont les conservateurs les plus connus. Ils sont peu chers, stables et simples d’utilisation. Elle serait très allergisante, causerait de l’eczéma par exemplle.
Comment les repérer : terminaisons en -paraben

La règle d’or, que j’essaye d’appliquer sur les produits destinés à mon visage c’est : éviter le plus possible ces ingrédients dans vos cosmétiques de soins ! Évidemment dans le maquillage, c’est possible mais difficile. Mais éviter au maximum ce genre d’ingrédients dans la compo de vos produits soins tels que les crèmes, sérums, nettoyants ou lotions vous permettra d’avoir une peau saine et bien nettoyée au quotidien.
Je vous recommande le site de la Slow Cosmétique si vous souhaitez en savoir plus 😉 J’ai pris quelques informations ainsi que des images de l’article pour illustrer mes propos. Je tiens à préciser que je suis loin d’avoir fini ma liste de produits à éviter, les ingrédients cités plus haut sont les principaux, il existe également les Parfums ( Fragrance ), les Alcools ( Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol ) ou encore les SLS ( Sodium Laureth Sulfate et Sodium Lauryl Sulfate ) qui sont très irritants et mauvais pour l’environnement.
Savez vous décrypter vos cosmétiques ?

13 Petits Mots

  1. Merci pour cet article, il est vraiment top, il m’a surtout permis de décrypter pas mal de choses. Pour le maquillage c’est vraiment difficile de trouver des produits sans composants « nocifs » par contre pour les soins/démaquillant/shampoings je n’ai que des « Sans parabènes » ou « Bio ».

  2. Pour le silicone, tu devrais mettre par -cone et non -one sachant que d’autres ingrédients se terminent comme ça, sans pour autant en être ^^ C’est trompeur et quelqu’un qui ne connait pas risque de confondre.

    Sinon, entièrement d’accord avec toi sauf pour les parabens… En gros oui, les parabens c’est caca tout ça mais si y en a pas, y a quoi à la place pour conserver ? Franchement, je préfère 1000 fois, prendre des produits qui en contiennent tout en sachant que potentiellement ça peut provoquer tel ou tel truc, plutôt qu’un produit qui va les remplacer par un truc dont on ne connait absolument pas les effets à long terme.

  3. Super article ma belle! J’adore c’était tres interessant ! J’évite personnellement les parabenes, les silicones comme je peux et surtout le SLS qui me détruit le cuir chevelu.

  4. Merci pour cet article (t’as réussi à l’aérer tu vois !)

    Pour moi qui suis une quiche là dedans, ça m’aide ! Par contre, tu vois, je savais que les premiers ingrédients cités dans la compo sont les plus présents! (comme quoi j’en sais plus que je ne le crois).

    J’vais pouvoir faire attention à tout ces petits ingrédient dorénavant ! =D

    Bisous ♥

  5. Je fais un peu comme toi :p Par contre ça m’énerve un peu quand des marques vendent très chers leurs produits alors qu’ils sont composés de silicone ou huile minérale en tête :/ (surtout pour les crèmes).
    Sinon c’est un peu galère quand même pour les produits asiatiques de repérer qu’il n’y a pas de ces matières ._. Et dur de résister à des lotions ou sérums qui ont l’air bien avant qu’on sache qu’il y a du silicone :p
    J’évite les parabens en tête et milieu de liste, sinon en fin de liste ça ne me gêne pas trop. Les silicones j’ai vraiment pas envie d’en avoir sur ma peau quand je dors pour boucher mes pores ^^’ J’essaye aussi d’éviter le sulfate dans mes nettoyants à peau pour ne pas trop la déshydrater.
    Quand j’imagine la pollution que ça fait, ça fait un peu dégueu quand on imagine le processus :p

  6. Très intéressant…. la compo des produits est une jungle, ça pourrait être écrit en mandarin que je ne comprendrais pas plus ce qu’il y a écrit.
    Heureusement les produits aux compo plus « propres » commencent à bien s’installer et on commence à trouver de très bon produits.

    Merci d’avoir éclairé un peu ma lanterne.

  7. Hello !!!
    Merci pour l’article car justement je m’intéresse de plus en plus à la compo mais j’y connais absolument rien !!!
    Bisouilles

Ecrit un Petit Mot