On a tous nos problèmes de peaux, nos petits défauts disgracieux que l’on essaie d’atténuer avec nos produits que l’on ose espérer miraculeux. Il y a pourtant des soucis d’épiderme plus difficiles à gérer que d’autres tant il existe une multitude de maladies dermatologiques différentes. Aujourd’hui je vais vous parler d’une en particulier, la Kératose Pilaire.

KÉRATOSE PILAIRE, KÉSAKO ?

Elle est causée par une production excessive de kératine au niveau du follicule pileux. Cette maladie bénigne de la peau, si elle ne peut pas vraiment nuire à votre santé, est un vrai combat esthétique pour tous ceux qui en souffrent car elle donne aux parties du corps touchées, un aspect « peau de poulet ». C’est à dire plein de petits boutons rouges, au touché rugueux, ce qui peut être difficile à porter.

L’arrière des bras et le devant des cuisses sont les zones les plus souvent touchées par la Kératose Pilaire, mais elle peut aussi s’étendre sur d’autres parties du corps, à savoir : les fesses, le torse, le dos ou même le visage. Si vous souffrez de cette situation, sachez tout de même que vous n’êtes pas seul puisqu’on considère que la moitié de la population mondiale souffre de Kératose Pilaire.

keratose-pilaire-homme-soin

keratose-pilaire-soin-homme

LA KÉRATOSE PILAIRE ET MOI

J’ai connu la K.P. indirectement puisque mon chéri connait ce problème de peau depuis son enfance et je n’en avais jamais entendu parlé avant de le rencontrer.  Les dermatologues ont rapidement décelé le soucis. Pourtant aucun traitement efficace ne lui a été proposé, si ce n’était d’attendre la puberté :  la K.P. s’atténuant à l’âge adulte. En effet, les rougeurs sur le visage ont quasiment disparu à l’adolescence, en revanche sur le reste du corps cela n’a pas vraiment bougé.

Rémi n’a jamais vraiment complexé et vivait très bien avec sa peau jusqu’à ses 22 ans. Aujourd’hui nous ne savons toujours pas pourquoi, mais la K.P. a finit par revenir sur son visage petit à petit. Ce qu’on avait prit au départ pour un petit coup de soleil sur les joues a fini par s’étendre avec le temps…

mist-spray-eau-rose-aloe-vera

TRAITEMENT

Voyant les choses empirer, direction le dermatologue qui a tout de suite pensé que Rémi souffrait d’un début de couperose. Pendant plusieurs années, on a essayé énormément de choses pour atténuer celle-ci (il a d’ailleurs eu la « joie » d’être ma victime pour tester plusieurs produits cosmétiques pour des tests. La blogueuse beauté qui prend son chéri en otage aha). Vous le savez, je suis très sensible à tout ce qui touche au bien être et se sentir bien dans sa peau en fait partie. Aujourd’hui Rémi a le visage très rouge, surtout sur le côté droit, et parsemé de petites tâches plus foncées qui ressemblent à des boutons. Il le vit assez mal et depuis l’année dernière a commencé à se tourner vers un traitement plus radical : le laser.

Ce n’est qu’en rentrant à Bordeaux et en effectuant sa première séance de laser que cette nouvelle dermatologue lui révèle qu’il n’est pas atteint d’une simple couperose mais bien d’une Kératose Pilaire rouge plutôt agressive. La mauvaise nouvelle est que le laser ne la traite pas aussi bien que la couperose et qu’il faudra par conséquent davantage de séance pour apprécier un vrai résultat.

À l’heure où je publie cet article, Rémi a fait deux séances de laser. Il était assez content les premiers jours qui suivaient les séances, mais après cicatrisation, au bout de 3 semaines / 1 mois, il ne voyait pas de réelles améliorations. La dermatologue lui a proposé de se tourner vers un laser plus puissant. Étant donné que les séances sont plutôt couteuses et les résultats peu satisfaisants (même si 2 séances ne suffisent clairement pas pour émettre une conclusion objective), il ne veut pas continuer le laser dans l’immédiat et se laisse un peu de temps pour s’y remettre.

En attendant, une amie qui s’occupe d’une petit fille qui souffre elle aussi de Kératose Pilaire, lui a proposé une crème qui serait « miraculeuse » sur la fillette en question. Cela fait maintenant deux à trois semaines qu’il a incorporé cette crème dans sa routine soin (que je lui avais concocté ;D) et il en est plutôt content.

Elle hydrate parfaitement sa peau qui retrouve un aspect beaucoup moins sec et irrité et elle n’a plus cette sensation rugueuse au touché. Les rougeurs sont toujours présentes mais elles semblent légèrement s’atténuer. Il faut voir ce que ça donne sur du plus long terme. En tout cas, Rémi en est plutôt content et moi aussi. Le voir souffrir de ce problème de peau me pèse beaucoup et je me sens totalement désarmé face à ça.

Kératose pilaire et routine soin

Kératose pilaire et routine soin

ROUTINE SOIN 

J’ai proposé plusieurs routines soin différentes à Rémi, que je change à chaque fois que ses produits sont terminés pour tenter de trouver des actifs toujours plus intéressants et qui soient plus efficaces. Comme il est assez difficile quand il faut qu’il prenne soin de lui (Monsieur adore prendre des douches de 3h mais prendre un peu de temps pour s’occuper de sa peau c’est tout de suite l’enfer !) je lui propose un ensemble de deux / trois produits maximum.

De préférence avec, une texture légère (par ce qu’en plus de ça il ne supporte pas que « ça colle » ou que sa peau n’absorbe pas la crème assez vite). J’essaye de lui faire tester des sprays/lotions pour que sa peau soit apaisé en sortant de la douche ou tout de suite après le nettoyage : ce n’est pas encore gagné mais j’y arriverais ! Actuellement sa routine soin ressemble à ça :

  • Nettoyant Low pH Good Morning Gel Cleanser – COSRX , matin et soir.
  • Jejuorga hydrating serum de O’sum, le matin – disponible sur Fleurs du Japon
  • Jejuorga essential moisturizing cream, le matin – aussi disponible sur Fleurs du Japon. (il n’apprécie pas trop ce produit, sa peau ne l’absorberait pas très bien selon lui. Il a finit par la remplacer par la « crème miraculeuse » ;) qui est :
  • Lipikar baume AP+ de La Roche-Posay, matin et soir.
  • Protection solaire, le matin.

En règle générale on entend quelques trucs qui soulageraient la K.P. , mais qui n’ont pas forcément bien fonctionné sur Rémi :

  • Le soleil « serait bon pour assécher » l’excédent de kératine créé par la K.P. Je ne le dirais jamais assez : attention à vous protéger quoi qu’il arrive car un bain de soleil pour faire du bien au moral ou à votre peau, oui. Endommager votre peau, non !
  • Évitez les vêtements synthétiques et trop près du corps. Le frottement amplifierait la K.P.
  • Pour calmer les rougeurs, évitez la chaleur et les changements brusque de température : les aliments épicés, l’humidité…
  • Lorsque vous lavez votre visage ou faites votre routine soin, essayez de mettre le moins possible votre visage en contact avec de l’eau ou en tout cas le moins longtemps possible. L’eau est très copine avec les rougeurs.
Et vous, vous connaissez quelqu’un qui souffre de Kératose Pilaire ?

3 Petits Mots

  1. Hello,
    Merci pour cet article. J’en souffre au niveau des bras. J’en suis pleine. Et je confirme pour le changement de température trop brusque, ça devient même violet…
    Le soleil fait disparaître les rougeurs.

    Je vais tester cette crème miracle. Merci. Je çroise les doigts. L’aspect rugueux ne me dérange pas, mais les plaques rouges oui.

    Courage à ton chéri.

    Bonne soirée à vous !!

    • Kinoko Répondre

      Je comprends le souci, Rémi espère un jour résoudre le problème même si il est un peu résigné (moi j’y crois !). C’est dur d’entendre que ce n’est qu’un souci cosmétique quand ça te concerne, tu te sens pas compris et entendu (sans parler du prix du laser :/)

  2. Bonjour,

    J’ai 21 ans et je souffre de Kératose pilaire très accentuée depuis que je suis née au niveau de mes bras, mes cuisses, fesses et jambes (il en va de même pour ma petite sœur de 18 ans). En plus de cet effet rugueux, notre peau est extrêmement sèche et pèle presque tout le temps même en mettant toutes les crèmes du monde, même Lipikar baume AP+ de La Roche-Posay. Pour nous l’épilation au laser semblait être notre dernière solution mais je constate que ça n’a pas marché pour votre ami…

    Nous le vivons vraiment mal, heureusement elle nous touche pas au visage mais partout sur le corps.. Si jamais vous avez d’autres « tuyaux » nous sommes preneuses.

    Voila, merci pour l’article et bon courgage pour ton ami.

Ecrit un Petit Mot