Des fois, je creuse, je teste,  je prend du temps pour écrire un article. Et puis il y a les articles que j’écris en quelques minutes tellement je me sens passionnée et concernée par le sujet.

C’est le cas aujourd’hui.

Il y a quelques temps, l’entreprise oOlution tweetait un message disant qu’il ne croyait pas au layering. Il donnait le lien vers leur « article teaser » ( hum hum… ) racontant « qu’ils ne croyaient pas au layering ». Je tiens à souligner le mot croire qui est pour moi important.

Je vous laisse le lire si vous le souhaitez mais c’est sur la suite que je souhaite me pencher plus largement. Et même si ils n’y croient pas, la marque a quand même son avis là dessus. Comme beaucoup et ils ont le droit. Seulement, il faut choisir ses mots, sa stratégie, bref : revoir sa communication parce que là, c’est trop.

Oulalala , ça va chauffer !

Quelques jours après, l’article complet est publié. Il se veut détaillé et bien renseigné ( on sent déjà la pointe d’ironie là ? Ah bon. ). Autant vous dire qu’il y a de quoi dire et je vais donc m’amuser atteler à vous faire un article humeur/avis ( car oui, j’adore mettre mon grain de sel quand le sujet m’intéresse ).

L’article commence par la propre définition du layering se disant personnel mais pas trop. Style « on se renseigne mais on mixe un peu avec notre communication produit  histoire de nous faire connaître et puis parce qu’on va pas trop se mouiller quand même sinon on va perdre des clients ». En gros, la phrase mi-figue mi-raisin qui essaye de sauver la mise, c’est celle là :  » Toutes les personnes pratiquant le layering ne font pas forcément l’intégralité des étapes préconisées, et certaines même ne sont pas d’accord sur le nombre de celles-ci. »

Ah ça ! C’est clair que je ne suis pas d’accord surtout vu le nombre d’étapes préconisées par la marque. Parce que si on me dit de faire tout ça, moi, je vous ri au nez. D’ailleurs je me marre comme une baleine là quand je relis tout ça. Voici les fameuses étapes :

  1. un nettoyant démaquillant huileux
  2. un nettoyant démaquillant aqueux (moussant ou non)
  3. une lotion qui permet d’apaiser
  4. un masque (optionnel)
  5. un sérum
  6. un contour des yeux
  7. une crème hydratante légère
  8. une crème hydratante plus riche (optionnel)
  9. un traitement spécifique (anti-âge, acné,…)
  10. une protection solaire (matin) ou une crème de nuit (soir)

A ce stade, je me marre encore mais plus genre « ok, on va loin dans la bêtise là.. »

Déjà, 10 étapes ! Non mais il suffit de regarder mon profil beauté où je vous donne mes routines soins, matin et soir du moment et on y trouve 7 étapes, et encore ! Si j’enlève le baume à lèvres, on redescend à 6 le matin et 5 le soir : moitié moins que ce que dit oOlution.

Résumons un peu tout ça : Le nettoyant démaquillant huileux ( autant l’appeler démaquillant ), puis le nettoyant démaquillant aqueux ( ok, donc un nettoyant pour visage tout simplement ), la lotion qui permet d’apaiser ( là aussi, la lotion n’apaise pas forcément, à chacun son type de peau , ses besoins, ses produits, blablabla), un masque ( optionnel, attention ! Alors pourquoi le mettre dans la routine si c’est, occasionnel ? On perd la boule là… ), un sérum ( là ok, mais ça dépend des besoins ), et là attention, attention !

Le pompon !

On se retrouve avec : trois crèmes à appliquer + un traitement spécifique ( soir ) ou deux crèmes + soin spécifique + crème solaire. Où est ce que vous avez trouver qu’on s’appliquait 3 crèmes + un soin spécifique le soir ? WHERE ?! J’en perd mon français tellement c’est dingue. Jamais, oh grand jamais, je n’irais m’appliquer : une crème légère puis une crème hydratante bien riche ( c’est optionnel s’il vous plait donc à la limite ça ne fait que deux crèmes, aha ), un traitement spécifique ( le sérum le fait très bien par exemple, pourquoi encore un truc en plus donc ? ) et puis pour bien terminer tout ça, une crème de nuit !

J’ai beaucoup aimé  la suite ( ironie inside again ) qui explique pourquoi certaines pratiquent le layering.  » (…) multiplier les sources d’hydratation de la peau. Chaque étape doit permettre de gorger la peau en eau et aussi en actifs.«  Là aussi, j’ai tout de suite pensé à une éponge qui se dessèche et a besoin de se gorger d’eau, juste pour le fun tu vois.

Parce que c’est vrai, je dois bien gorger tout ça, histoire d’avoir plein de couches de produits et que ma peau ne puissent plus respirer. C’est donc pour ça que je fais ces routines soins, tout s’éclaire !

On continue avec  » Les traitements spécifiques sont eux chargés le plus souvent de garder leur teint le plus blanc « . Je pense que si vous me suivez, vous savez à quel point c’est vraiment pénible pour moi d’expliquer ce qu’est le whitening en réalité. Garder un teint clair et net ne veut pas dire blanc comme neige. Je pense que oOsolution a du lire de très bons articles à ce sujet pour écrire tout ça…

Le petit mot qui va bien dans l’article pour celles ( comme moi ) qui aiment prendre soin de leur peau. Attention, c’est parti :  » Il y a celles qui adhèrent : ferventes partisanes de ce rituel beauté extrêmement complexe.«  Nous sommes une espèce de secte avec des pratiques sombres et obscures, difficile à comprendre ! Vous me dicterez 200 fois  » Crémer mon visage, je dois », avant de dormir histoire d’être une bonne partisane. La minorité réduite à paraître un peu fofolle quand on proclame haut et fort que le layering, c’est facile. Et à côté, la majorité d’ignorantes, trop pauvres ( parce que le layering, ça coûte super méga cher par rapport aux produits dits classiques ), trop flemmardes ou  » simplement pas envie de se « tartiner » «  ( je suis un bout de pain )

OMG ! Big révélation !

Et ce qui est dommage c’est qu’au final, le message que l’entreprise souhaite faire passé est intéressant car oOsolution parle de l’importance de bien choisir ses cosmétiques en fonction des besoins et de faire attention à la composition des produits afin d’acheter malin. Malin, ce n’est pas le mot qu’on pourrait donner à cet article malheureusement. C’est bien pour ça que je publie aujourd’hui.

Que ce soit le layering ou toute autre pratique cosmétique, ce que je ne tolère pas, c’est la condescendance des marques envers le consommateur. C’est tombé sur celle ci car elle a été particulièrement maladroite voir, pas du tout professionnelle. Autant vous dire qu’avec une communication pareil, je n’ai pas du tout envie d’acheter leur produit. Leur crédibilité est telle une bulle de savon pour moi à l’heure actuelle. Et qu’on me prenne pour une cruche, je ne tolère guère.

Ce que j’attend d’une entreprise, boutique, marque de cosmétiques en général, c’est qu’elle respecte chacune des personnes pouvant être touchées par leur message. Le dialogue est possible, mais vouloir à tout prix attirer l’attention, faire le « buzz » pour parler d’elle en touchant à un sujet qu’elle ne maîtrise pas, c’est jouer avec le feu. Et le feu, ça peut brûler ( sans déconner?! ) et là c’est le cas. oOsolution c’est carrément cramé à mes yeux.

Une mauvaise démarche avec un bon message en fond, mais qui ne passe pas du tout car on ne voit que l’attaque injustifiée envers celles/ceux qui pratiquent le layering. Perso, entre ma routine soin et un produit tout en un qui fait tout à 30 euros, je préfère ma routine. C’est un choix mais c’est aussi ma façon de voir les choses car cela fonctionne sur moi.

Alors si vous aussi vous n’aimez pas qu’on vous prenne pour des jambons, n’hésitez pas à faire savoir aux marques que c’est VOUS le consommateur. Sans vous, ils ne sont rien.

Que pensez vous du layering ?

30 Petits Mots

  1. Tout à fait d’accord avec toi.
    La lotion permet de régler le ph de la peau et surtout de permettre aux soins suivants de mieux pénétrer ! Une peau pré-hydratée absorbe mieux le reste de la routine.
    Pour les crèmes, ils se sont clairement mélangés les pinceaux… La crème légère dont ils parlent est sûrement l’émulsion pour les peaux mixtes à grasse, qui peut aussi être une étape de plus pour les peaux sèches.
    Je ne vois pas trop de quoi ils veulent parler avec le traitement spécifique ? Un traitement local (c’est généralement pour les boutons), autrement c’est un sérum…
    Quant à la 10ème étape… Protection solaire le matin OU crème le soir. WHAT ?!
    Dans le layering, il y a un squelette mais certaines vont cumuler trois sérums, d’autres vont ajouter une huile, une lotion exfoliante, d’autres vont zapper le contour des yeux pour appliquer les soins dit du visage… Certaines vont rajouter un masque de nuit, d’autres en effet vont se faire un masque de lotion tous les jours…
    Il y a différents parcours.

    En tant que partisane du layering, je me trouve bien renseignée sur les produits que j’utilise xD

    • Kinoko Répondre

      Oui justement, c’est dommage qu’il n’est pas pris ce tournant : être avertie et rompue à la recherches des meilleurs produits quand on pratique le le layering permet justement de mieux connaître ce qu’on applique et ce dont on a besoin. Là on a juste une espèce de pugilat contre celles/ceux qui pratique le layering et vient on t’apprend ce qu’il faut faire. Grosse erreur !

  2. MERCI POUR CET ARTICLE ! Tu as tout dit ! Franchement rien que pour le coup des « 10 étapes » j’ai eu envie de refermer tout de suite la page. Tu montres parfaitement tout ce qui ne va pas dans cette montagne de condescendance même si, comme toi, je trouve le message de fond essentiel. Bref, je ne retournerai plus zyeuter du côté d’Oolution parce que je suis vraiment dégoutée par leur prise de position. Bises 🙂

    • Kinoko Répondre

      C’est bien dommage qu’un message aussi intéressant soit couvert par une montagne de bêtises. Il y a des fois où ça me fait réagir et cette fois ci, je n’avais pas envie d’y aller avec le dos de la cuillère !

  3. Vraiment honteux de la part d’une marque –‘ je n’ai pas envie de connaitre leurs produits plus que ça…. Que les gens trouvent le layering chiant, cher ou que sais-je, c’est leurs problèmes… Mais de là à nous prendre (nous pratiquante) pour des moutons aliénés, je ne suis pas d’accord et ça commence légèrement à m’embêter >_>

  4. Merci pour cet article ! Je suis partagée entre l’envie de rire et celle de pousser un gros soupir de lassitude…
    C’est vraiment dommage d’avoir à poser des jugements de valeur et rabaisser une pratique pour vendre ses produits.

    • Kinoko Répondre

      Oui c’est une pratique qui se répand ( le bad buzz en com, c’est toujours une « bonne » idée pour se faire connaître ) mais c’est aussi ( souvent ) maladroit quand on pense bien faire, et au final, non ^^ »

  5. Mlle Délicieuse Répondre

    Excellent article, je suis tout à fait d’accord avec toi. Ils se mélangent complétement les pinceaux ! (Rooo puis ils ont oublié l’étape du gommage ! Maintenant ça fait 11 étapes !!! Yeah !) Allez c’est pas tout ça mais je dois filer me laver, j’ai une routine d’ 1 h 30 qui m’attend. Puis c’est long à faire pénétrer 3 couches de crèmes 😉

    • Kinoko Répondre

      C’est en effet triste de constater qu’on passe le message de personnes qui appliquent 3 couches de crèmes à la fin d’une routine trèèèès longue x)

  6. Je viens pour la première fois sur ton blog. Je vais pas y aller par 4 chemins : Je connais à peu près le layering mais je ne l’ai jamais pratiqué -ca ne m’a jamais intéressé-, je ne connaissais pas non plus cette marque mais elle ne m’intéresse pas -pourtant, moi et la naturel/bio, j’aime ca normalement-. Alors, pourquoi je poste ? Eh bien, ca va te sembler peut être « naze » de lire un post comme ca mais personnellement, sans parler du layering, je ne comprends pas comment peut-on faire jusqu’à 5-6 étapes de soin ! Ce n’est pas un jugement hein mais moi, je trouve ca dingue, jamais je passerai autant de temps. tu te demandes peut etre pourquoi, je pense que c’est mon côté écolo, tranquille ou garçon manqué qui prend le dessus… Car ma routine ne se compose que d’une lotion et d’une crème hydratante, d’un coup de brosse à dent et basta. Je me maquille très peu et même quand c’est le cas, je n’utilise rien de plus ! Alors, j’aimerai justement que tu expliques ta vision des choses, je me doute que c’est une question de bien être mais pourquoi cette routine en fait. Merci et bonne fin de semaine. 🙂

    • je me permets de mettre mon grain de sel ^^ ca va vite 4/6 produits, et ce ne sont pas des couches de produits vu que le nettoyage compte :
      – on se démaquille au besoin (normal, on va pas au lit avec le maquillage sur la face)
      – on se lave le visage (même si il y a eu un demaq avant, il ne nettoie pas, et faut bien enlever les crasses de la journée)
      – lotion
      – crème
      ca fait déjà 4 étapes tu vois, même pour toi donc selon tes dires (sauf les jours sans maquillage^^), et juste 2 produits.
      c’est correctement nettoyé et hydraté.

      après pour celles qui ont des besoins spécifiques (déshydratation, cicatrices, acné, rides, contour des yeux que sais-je et j’en passe) après la crème on peut appliquer le serum mais voilà, c’est au besoin de chacun, une fois par semaine un masque comme tout le monde, ou comme pour ses cheveux….

    • PeachySkin (@Peachypioupiou) Répondre

      Je rejoins l’avis de colchique.
      On ne fait que se démaquiller / laver le visage comme tout le monde.
      Moi je n’ai même pas de lotion pour le moment.
      Un sérum parce que j’ai une peau à imperfection / cicatrices.
      Une crème pour l’hydration.
      Un contour des yeux parce que c’est une zone qui a besoin d’un soin riche et adapté ( ça pique les crèmes normales !! T–T)

      Et voila.
      Gommage/masque à l’occasion.
      Au final rien de foufou.

      Pour moi les 2 éléments « inhabituels » sont la lotion et le sérum.
      Le sérum étant de toute façon l’élément qui va apportez un soin spécifique, mais après tout si tu n’en a pas besoin tant mieux !! Certaines ont la chance de ne pas avoir de soucis.

      Tu vois au final, le layering c’est un mot qui effraie , intrigue et font beaucoup parler les gens alors qu’au final c’est plutot du bon sens.

      ça ne fait même pas vraiment de couche. Un sérum si on en a déja essayé ça s’absorbe en 2 scd, ça ne fait aucune couche. C’est très concentré en actif et très fluide.
      La lotion aussi après tout, très liquide, ça sèche quasi instantanément.
      Reste plus que la crème, comme tout le monde.

      Et évidement huile et lavage, pas de couche, au contraire.
      2 étapes, car l’huile c’est clairement ce qui démaquille le mieux, donc ça va entrainer tout ce qui est gras : maquillage et autres impuretés hydrophiles = qui aiment se lier au gras et non à l’eau.
      Le nettoyage, parce qu’il faut bien éliminer tout ce qui est hydrophile , qui aime l’eau et non le gras, histoire d’avoir une peau débarasser des résidus de pollution et autre.

      J’espère que ça répond à ton interrogation. Pour moi le layering à une logique, mais après à chacune d’adapter sa routine en fonction de ses besoins 😉

    • Kinoko Répondre

      je me permets de te répondre aussi même si deux gentilles lectrices ont eu l’occasion de le faire 😉
      Chacun sa vision des choses pour prendre soin de soi, moi ça passe par ma peau et mon visage que j’ai envie de protéger des dégâts du temps, de la nature et de l’extérieur. Si deux étapes te conviennent, pourquoi pas. Mais est ce que cela suffit à ta peau ?

      Sans parler de layering, est ce que ta peau est suffisamment hydratée ? Est ce que tu l’as nettoie chaque jour pour enlever la couche de cracra qui a été accumulée sur ta peau ? Parce que mettre un soin par dessus, cela ne sera pas très utile par exemple, si elle n’est pas propre. Même sans parler de plusieurs étapes, il y a des notions simples à appliquer comme le nettoyage et l’hydratation. Pour moi ça prend plusieurs soins, pour toi peut être moins mais ça n’en reste pas moins une routine qui doit convenir à ta peau 😉

    • En même temps, j’ai l’impression que les gens pensent qu’on met 3h à se mettre tout ça sur le visage, mais en tout et pour tout, je mets 10min tout les soirs en comptant le brossage de dents et le coup de brosse dans les cheveux et 5min le matin. Rien d’aussi horrible que veut bien laisser croire ce genre d’article mal informé.

  7. Merci pour cet article, ce qu’ils n’ont pas compris surtout que le layering est un moment de plaisir. Dans un monde aussi stressant et anxiogène, on apprécie prendre un peu de temps pour notre peau, avec les produits et aussi en se massant… Bref, autant dire que cet notion plaisir doit pas être très développée dans leurs produits.

  8. J’ai pas vraiment suivi ce charabia, j’ai lu vite fais leur article mais vite fais, parce que de un, la marque ne m’intéresse mais alors vraiment pas du tout, et de deux, dès le début j’ai trouvé cet article barbant…
    C’est dommage pour eux, ils vont se retrouvé seul dans leur petit coin, vu tout le monde qu’ils ont mis en colère! (à croire qu’ils voulaient ça).
    Moi je suis très bien dans mon coin, à me tartiner tout les matins et tout les soirs, pour moi cette pratique du Layering marche très bien, j’en suis très satisfaite, j’ai retrouvé une peau plus rebondie, ferme, hydratée, puis quand on voit tout une communauté en Asie pratiquer celle ci, pour moi c’est une preuve que ça fonctionne et que c’est bon pour la peau. Toutes celles que je connais qui pratique cette méthode ont vraiment une superbe peau.
    Leurs produits peuvent marcher ici, vu que le Layering c’est pas ce qu’il y a de plus à la mode (les occidentaux sont des flémardes pour prendre soins de leur visage!) mais faire un article comme ça, c’est moche, ça pue.

    • Kinoko Répondre

      Je sais même pas si c’est dommage, vu comment on prend de haut une catégorie de personnes essayant de prendre soin de sa peau, de se faire plaisir en prenant soin d’elles, c’est plus de la facilité et je crois que l’entreprise sait très bien ce qu’elle fait en communiquant comme cela.

  9. Merci pour ces critiques et observations constructives Kinoko, nous apprécions que vous ayez pris la peine de citer notre article pour justifier vos propos. Nous allons reprendre votre démarche en répondant point par point à vos différentes remarques. 😉

    Tout d’abord, il n’y a pas eu d' »article teaser racontant qu’on ne croyait pas au layering ». Le lien que nous avons partagé vendredi dernier était une page de notre site internet, dont la vocation n’est pas d’aborder le sujet du layering mais de présenter l’aspect multi-actions de nos soins. Ce tweet était maladroit dans le sens où il ne traduisait pas totalement notre opinion sur le sujet, d’ailleurs la page « 100% multi-actions » n’a absolument rien à voir avec le layering.

    Concernant les étapes du layering, nous n’avons pas nuancé notre discours « mi figue mi raisin » pour « pas se mouiller », mais parce que c’est vrai : il y a des gens qui font 5 étapes, d’autres qui en font 10. Qui peut vraiment dire combien d’étapes il doit y avoir dans le layering ? On a choisi de mentionner aussi les étapes optionnelles afin de mettre en avant l’aspect flexible, adaptable, de ce rituel beauté.

    Hydrater la peau = la gorger d’eau et d’actifs. Il n’y a rien de péjoratif derrière le terme « gorger » (on dit bien d’un fruit qu’il est gorgé d’eau), nous sommes confus qu’il ait pu vous paraitre désobligeant.

    Lorsqu’on parle de « ferventes partisanes », il n’y a pas d’arrière pensée non plus : on dit simplement que les pratiquantes du layering y sont très attachées. Votre article sur le sujet n’est il pas la preuve de votre attachement à la notion de layering ? Par ailleurs, notre article ne s’adresse pas uniquement à celles qui pratiquent le layering mais aussi et surtout à celles dont la routine beauté ne comporte qu’une étape de démaquillage et de soin, et pour qui le layering peut en effet paraitre « extrêmement complexe ». Expliquer ceci est un moyen de les déculpabiliser. Il n’y a pas de jugement de valeur derrière tout ça, il est donc important de replacer les choses dans leur contexte.
    Nous n’avons pas la prétention de prendre qui que ce soit pour « une cruche », et nous sommes navrés également que notre ton vous ai paru « condescendant ». Ce n’était pas du tout notre intention, bien au contraire.

    Enfin, vous dites : « on ne voit que l’attaque injustifiée envers celles/ceux qui pratiquent le layering ». En réalité nous n’avons attaqué personne, cela relève surtout de l’interprétation que vous en faites. Nous avons essayé de synthétiser au mieux les différents points de vue sur le layering. Ainsi, on a mentionné les inconvénients qu’on peut voir à ce rituel, mais aussi les avantages qu’y trouvent ses pratiquantes.
    À nouveau, cette partie de l’article s’adressait moins aux spécialistes qu’aux non-initiées du layering. Comme vous l’avez soulevé le point clé du sujet, pour nous, était d’avertir sur les dangers potentiels d’une routine beauté composée de soins de mauvaise qualité, quelque soit le nombre d’étapes qu’elle comporte.

    Nous espérons avoir bien clarifié notre propos et vous remercions d’avoir partagé votre point de vue de façon sincère et détaillée. Si vous souhaitez continuer la discussion sur ce sujet, n’hésitez pas à nous recontacter par mail ou par téléphone.

    À bientôt !
    L’équipe oOlution
    81 avenue Gabriel Péri
    94170 Le Perreux-sur-Marne
    09.83.71.34.74

    • PeachySkin (@Peachypioupiou) Répondre

      Le layering bien pratiqué ne comporte PAS 10 étapes. Si certaines personnes le font c’est une minorité.
      La logique veut qu’on parle de la pratique la plus utilisée.
      Honnêtement, à votre place je me ferai oublier un moment et je ferai profil bas.
      Vous avez merdé, les bourdes ça arrivent mais dans ces cas là, les marques avec une bonne com’ font 2 choses :
      – reconnaitre qu’elles ont foiré, et l’erreur est humaine. Un peu d’humilité vous permetterai de gagner en sympathie.
      – SE LA FERME. Honnêtement avec vos réponses à droite à gauche, vous vous enfoncez, vous attisez l’agacement et la colère et vous amplifiez le phénomène. Quel manque de tact.

      Vous tenez vraiment à vous coller une image négative tenace ? Avez vous conscience de l’influence que peut avoir une blogosphère ?
      Réalisez vous que tous ces articles seront référencés dans Google, et du nombre de propos négatifs qui seront associés à votre marque ?

      Honnêtement, j’aurai déja oublié que vous avez publié un article douteux si vous n’aviez pas réagis. Mais à vouloir vous justifier à tout va, alors que clairement, vous racontez … de la merde, c’est le mot, ça ne fait qu’irritez toutes les lectrices, donc vous faites perdurer le bad buzz et vous l’amplifier.
      Très intelligent.

    • Kinoko Répondre

      Je prend le temps de vous répondre correctement car vous méritez une réponse à votre commentaire.

      Pour moi, le premier article vers votre site internet ( pour moi, c’est un format informatif type article ) aborde le sujet du layering de la mauvaise manière. Vous vous êtes complètement embourbé dans votre discours dès le départ. Vous mélangez les messages et en com, c’est pas très bon pour une entreprise/marque. Preuve que ça n’a pas fonctionné pour vous, ça a été le démarrage du feu chez vous.

      Pour les étapes du layering, je comprends qu’on ne veuille pas « se mouiller » dans un article mais même si le nombre d’étapes diffèrent suivant les personnes, la façon d’aborder le sujet est très maladroit. On voit bien que vous ne vous êtes pas renseigné, que vous ne savez pas de quoi vous parlez !

      Quand on ne connait pas un peu de quoi on parle, surtout quand on tient un commerce en ligne, une marque, qu’on souhaite atteindre une cible via un message dit  » d’expert » pour montrer que vous savez de quoi vous parlez, on ne publie pas d’articles avec un sujet pareil.

      Pour ce qui est de gorger, c’est mon avis, ce mot n’est que la continuité de la maladresse que j’ai ressenti en vous lisant. On peut dire la même chose pour le choix des autres mots sur lesquels je vous ai épinglé : quand on part d’un discours maladroit, de ne pas arriver à maitrîser son discours et les réactions autour, il faut savoir s’arrêter.

      Je vois bien que vous essayez vivement de vous expliquer sur tous les points que je soulève ( je le vois bien sur les autres blogs également ) seulement, quand on fait des erreurs, au lieu de répondre  » oui mais… », il vaut mieux s’excuser et c’est tout.
      Quand on voit que l’interprétation que j’en fais et partagé par la grande majorité de mon lectorat + d’autres personnes pratiquant le layering, il est temps de se remettre en question vous ne croyez pas ?

      A trop vouloir synthétiser, on s’emmêle les pinceaux. Votre commentaire tente de clarifier les choses, pour moi, c’est un manque de justesse, de maturité et une preuve de grande maladresse de la part de votre service communication. Un conseil ( que ce soit en tant que blogueuse ou consommatrice ) : si vous souhaitez être crédible aux yeux de votre coeur de cible, sachez que vous êtes en terrain conquis. Internet est le terrain des clients, les blogs parlent et les réseaux sociaux peuvent vous mettre tout en haut et vous faire dégringoler plus bas que terre. Si vous n’avez pas de stratégie de com précise, il serait temps d’y penser 🙂

  10. Le layering c’est tout pourri ! Même qu’on se tartine de n’importe quoi parceque quand on fait le layering on est forcément une cruche CQFD !

    Hahahaha ! Enfin bref, ce ne sera pas la dernière « polémique » du genre puisque les gens qui font des articles pour chier dessus ne savent même pas pas définir ce qu’est le layering.

    Je rigole encore sur les « 10 étapes » sorties de nul part xD

    • Kinoko Répondre

      Oui ce quota d’étapes me tue, j’ai l’impression qu’on se fiche un peu de nous en épinglant les trucs en plus « d’optionnelles » histoire de dire qu’on fait comme on veut.

      Mais les 3 crèmes, je m’en remet pas ! x)

  11. Bonjour Kinoko,
    J’avoue que je n’ai vraiment pas compris l’article de oOsolution…leur but est uniquement commercial donc pour eux le layering c’est juste un sujet de controverse pour trouver des arguments de vente de leur produits. Vu le prix de leur produits ils ont intérêt à trouver des arguments de vente.
    Bref du charabia sans intérêts .
    En tout cas j’adore ton article et moi qui suis une fervente adepte du layering depuis plusieurs années, je préfère comme toi continuer ma routine qui ne me prend pas plus de 10 minutes matin et soir et utiliser des produits asiatiques naturels d’excellentes qualités , plutôt que de me ruiner avec des soit disant produits naturels qui ont tout à prouver encore. Ce qui n’est pas le cas de marque comme Mizon, Hadalabo, Tony Moly, Hera, Etude House et j’en passe etc…

    • Kinoko Répondre

      On est deux à ne pas comprendre pourquoi utiliser le layering, comme preuve par l’exemple, que ce n’est pas une façon de traiter sa peau et qu’il vaut mieux acheter leurs produits…

      Merci pour ton soutien, en tout cas je ne compte pas changer pour le moment la façon dont je prend soin de ma peau. Ca fonctionne très bien comme ça 😉

  12. Coucou, j’adore ton article.
    Je suis une maman de 34 ans bientôt et je suis addict à la beauté depuis 2 ans après un long passage a vide…. Pardon je m’égare.
    J’ai acheté il y a peu un livre sur le layering mais je dois avouer que je ne l’ai pas encore lu pourtant j’ai déjà lu des « pavés » qui ne m’ont pas fait peur lol.
    Je suis presque au 10 étapes Perso mais difficile de faire ça TOUS les jours quand même.
    Nettoyant, tonique, sérum, creme, baume a lèvres, creme pour les yeux et si on rajoute les petits soins spécifiques et les petites attention toutes particulières pour les boutons ( oui, j’en ai encore a mon âge ) ou les tâches ( oui, parce que les tâches arrivent aussi a mon âge )
    Je ne fait par contre pas du tout confiance au produits cosmétiques asiatiques, je sais pas, bof, j’ai pas confiance.
    Voila mais merci a toi pour cet article très intéressant….
    Au fait, tu as eu des nouvelles de oOsolution pour un partenariat? Je rigole. Bises a toi

    • Kinoko Répondre

      Merci 🙂

      Je rigole pour ton allusion au partenariat ;P Je pense qu’après coup, ils ont du avoir de grosses sueurs froides ! Par contre je suis curieuse de savoir pourquoi tu ne fais pas confiance aux cosméto asiat ? La compo, la provenance, ta routine te convient ?

      • Coucou, oui la provenance et le manque de connaissance dans ce domaine surtout en terme de marque m’effraie un peu beaucoup en fait.
        Avec tout ce qu’on entends sur les produits provenant de Chine et autre me rebute un peu.
        Pourtant je suis très intéressée par la pomme mdr. Je verrais si je me laisse tenter.
        Je suis en période de rejet des produits de beauté, alors que je suis une grande fan
        Je me dit que c’est vraiment inutile d’avoir un stock digne d’une éventuelle guerre mondiale.
        Je suis en pleine remise en forme mdr.
        Que me conseillerais tu en première routine en produits asiatiques? Un peu le « must-have » quoi
        Bises

  13. J’ai fait quelques recherches sur le layering aujourd’hui et je suis tombée sur l’article de l’oOsolution et ensuite le tien :’) :’) Ca fait un moment que je veux essayer le layering (ce que je n’ai toujours pas fait ^^ » ») et j’avoue que leur article m’a un peu surprise… Mais grâce à ton article j’ai compris pourquoi :’) :’)
    Et donc, j’avais une petite question pour toi 🙂 Au total, combien te coûte tes produits pour le layering ? 🙂 (je me renseigne un peu avant de commencer pour me créer un petit budget ^^ »)
    Bye bye 🙂

    Ps : Je penserai à répéter « Crémer mon visage, je dois » quand je commencerai XD

Ecrit un Petit Mot