Si vous êtes fan de cosmétiques asiatiques, vous devez forcément connaître les masques en tissu. Et même si vous ne les connaissez pas, beaucoup de marques ont des masques en tissu ou sheet masks dans leur gamme de soin depuis quelque temps.

Il y a quelques semaines, j’ai appris qu’il y avait une énorme polémique sur les masques en tissu qui venait de pointer le bout de son nez parmi la communauté K-Beauty. Autant vous dire que je n’en menais pas large car j’ai tout de suite pensé que c’était la fin de mon utilisation de ces produits. Après avoir flippé un bon coup, je me suis dirigé vers Reddit pour en savoir plus.

Il était question d’un tweet d’une Coréenne montrant quelqu’un en train de plier des masques en tissu à la main, à la chaîne et sans aucune mesure d’hygiène. On peut se poser plusieurs questions en voyant ça !

Plusieurs marques coréennes utiliseraient (ou ont utilisées) le pliage à la main pour leurs marques en tissu. L’idée en elle même ne me choque pas plus que ça, mais c’est tout ce qu’y englobe la pratique qui l’est : travail de personnes chez elles sans normes de sécurité, travail à la chaîne, pas de suivi, pas de normes d’hygiène… On peut alors se dire qu’on finira par se retrouver avec des masques en tissu fait au black et peut-être pas hyper hygiénique, voir inefficace.

Ce qui est sûr c’est que d’après le site Racked, cette pratique ne date pas d’hier en Corée du Sud (on parle même de blogueurs qui en parlaient déjà en 2011). J’ai demandé plus d’explications à Mooni Mask qui vend exclusivement des masques en tissu pour me rassurer et comprendre un peu mieux ce qu’il en était :

« Même si cela ne date pas d’hier, les marques ont apporté des réponses et depuis, changé leur politique de fabrication. Cette affaire concerne essentiellement la Corée du Sud. De notre côté, les marques Taïwanaises comme Annie Way’s ou My Beauty Diary ont confirmé que leurs protocoles de fabrication étaient très stricts. Etude House, Leaders ou Tony Moly ont aussi confirmé que tout était ok de leur côté.

Le fait de faire plier les masques à la main est une pratique courante car le matériau est parfois trop délicat pour les machines, cela ne veut pas dire pour autant que le procédé se fait dans des conditions d’hygiène douteuses.

La différence entre les marques Taïwanaises et Coréennes c’est qu’à l’image de My Beauty Diary, le seul produit soin produit et vendu est le masque en tissu. Ils ont leur propre machine de découpe et pliage de masques, contrôle tout de A à Z et la qualité est au rendez-vous. Les marques coréennes concernées par le scandale n’ont pas la même place sur le marché du masque en tissu et sous-traitent parfois leur production. » 

Test de 5 masques en tissu : mon avis !

Alors certes il y a un risque pour certaines marques mais il ne faut pas jeter le discrédit sur toutes. La production de masques en tissu est un procédé complexe et il faut parfois passer par le pliage manuel pour réaliser les masques en tissu que vous aimez tant. Par exemple, des marques comme Whamisa utilisent ce procédé, car le tissu ou la matière est trop fragile pour un pliage automatisé.

Ce processus respecte les règles de la KFDA (Korean Food and Drug Administration) avec des règles sanitaires, dans des usines prévues pour afin de vendre ces masques. D’autres marques sont également très transparentes par rapport à leur procédé de fabrication comme My Beauty Diary.

Mais il faut aussi rester vigilant et demander des réponses car nous restons des consommateurs et méritons amplement de savoir quelles marques sont réglo ou non. C’est pourquoi des blogueuses ont élaborées un tableau récapitulatif des marques asiatiques qu’elles ont contactées afin de savoir si oui ou non, ces marques sont dans les règles. Je vous invite à cliquer ici pour le consulter (il est régulièrement mis à jour).

Personnellement, je vais continuer d’utiliser les masques en tissu, mais je serais très vigilante sur les marques qui ne répondent pas ou ne souhaitent pas s’exprimer. C’est pour moi un signe très suspect sachant que chacune a bien eu le temps d’évoluer si l’affaire n’est pas si récente !

Que pensez-vous de cette affaire autour des masques en tissu ?

6 Petits Mots

  1. Quand j’ai découverts ça au début (un peu en survolant les statuts sur mon feeds, je l’avoue) je n’y prêtais pas attention, et un jour, je revois ce sujet ressortir, alors du coup je clique et le lis. Et j’ai vu la même chose que toi, la petite vidéo qui montre comment est fabriqué ce masque en tissu noir, entre autre avec des photos de consommateurs ayant trouvés un poil dans le masque… Miam miam. J’étais un peu surprise de voir cette méthode, plier les masques à la main ne me dérange pas du tout, on mange bien des burgers chez Mcdo ou Quick où les ingrédients sont manipulé à la main également, mais là fait chez soi, sur sa table de salon.. Pardon mais c’est nous prendre pour des idiots, les normes c’est pas fait pour rien.
    On est donc d’accord, ces deux- trois marques que j’ai vu fuité, on ne les utilisera pas!
    Merci pour ton petit article un peu plus complets pour les Francophones! :)

    • Kinoko Répondre

      J’avoue que j’étais pas très contente de certaines marques mais en faisant le bilan, je consomme beaucoup de masques en tissu taïwanais et finalement, ce sont surtout les marques coréennes qui sont touchées. Après je suis ravie que des blogueuses coréennes et anglophones prennent les devants pour interroger les marques et savoir ce qu’il en est réellement. Ce n’est que dans l’intérêt des marques d’être transparente avec cette histoire, sinon elles risquent de voir s’envoler le marché du masque en tissu rapidement

  2. Je ne sais pas où j’étais quand ce scandale a éclaté mais je n’en ai jamais entendu parler o.O Du coup c’est un peu flippant comme histoire… J’utilise pas mal de masques Taïwanais, du coup je suis un peu rassurée. Par contre, j’aime beaucoup les masques d’innisfree et je vois dans le tableau qu’ils n’ont pas donné de réponse satisfaisante… Ça m’embêterait de constater que de grands groupes comme Armor pacifique continuent d’exploiter des gens. Je sais qu’en Corée c’est courant de bosser le soir chez soi pour arrondir les fin de mois, mais l’idée n’est pas plaisante >_<
    En tout cas merci pour l'information !

    • Kinoko Répondre

      La même pour moi pour Innisfree… Surtout que j’ai un masque de chez eux à tester et je ne vois pas vraiment ces masques de la même manière du coup ! Bon après, je me dis que nous avons toutes les clés en main pour faire en sorte d’avoir la vérité. J’espère que la marque va répondre vite sinon ça risque de me faire changer d’avis sur ma consommation de masques coréens

  3. Coucou,
    Je découvre tout cette histoire avec ton article et pour le coup je suis assez choquée, je comprends l’explication donnée au niveau de l’automatisation mais ça n’excuse pas le manque d’hygiène. Du pliage à la main pourquoi pas mais avec un environnement aux normes et au moins des gants ça serait déjà plus rassurant. En tout cas un grand merci à toi pour cet article ainsi qu’à Mooni Mask pour leur réponse, étant moi même utilisatrice régulière de masques en tissus, je vais sérieusement faire plus attention (merci pour le tableau d’ailleurs).
    Bisous Alexandra ♥

    • Kinoko Répondre

      Oui le tableau est super utile ! Je suis contente que cela puisse servir et comme ça on va pouvoir suivre les réponses des marques (ou pas !)

Ecrit un Petit Mot