Les beaux jours sont enfin là, l’été arrive à grand pas, ce sujet ne pouvait pas mieux tomber. En plus, se protéger du soleil reste quelque chose d’important, mais encore plus durant cette période de l’année. J’espère éclairer vos lanternes avec cet article.

Avant toute chose, je ne suis pas un médecin, ni spécialiste, ni dermatologue. Je me suis renseignée sur internet, sur des blogs, des revues, tout ce dont je parle provient de nombreuses recherches mais je n’ai en aucun cas le profil d’une experte de la peau et du soleil. Si vous avez envie d’avoir l’avis d’un médecin ou si vous avez un problème de peau spécifique, je vous conseille d’aller consulter pour avoir toutes les informations nécessaires et un diagnostic personnalisé.

• Pourquoi se protéger du soleil ?

Appliquer une protection solaire est pour moi indispensable. J’ai la peau très claire, qui brûle et ne bronze jamais ( je deviens plutôt tomate ou cramée ) et ne pas me protéger des rayons du soleil est très dangereux pour ma peau.

Se protéger du soleil évitera à votre peau de brûler, à cause des rayons UVA et UVB, cela réduira les risques de cancers ou de maladies et préviendra le vieillissement de la peau. Évidemment, quelle que soit la nature ou la couleur de votre peau, la protection est indispensable, et oui ! On est tous égaux face à notre ami le Soleil.

• UVA et UVB, c’est quoi ça ?

Les rayons UVA sont ceux qui vont causer le vieillissement de la peau, on va dire que ce sont ceux qui ont un effet plus visible, avec les rides notamment. Attention, ces rayons pénètrent profondément dans la peau, détruisent les fibres de collagène donc bye bye la peau ferme et tonique de vos 20 ans !

Pour les UVB, eux sont responsables des coups de soleil, pensez aux UVB comme B pour brûlure, les rayons qui causent vos coups de soleil bien rouges, autant à la montagne qu’à la plage ! Ce sont les rayons les plus dangereux dans le sens où ils brûlent l’épiderme ( ils sont à l’origine de 90% des cancers de la peau ).

• Et le SPF, qu’est ce que c’est ?

On l’appelle  aussi Indice de Protection solaire en France ( ou ID ) ou Facteur de Protection Solaire ( FPS ). Alors forcément, SPF ne vous parle peut être pas à tous, mais le mot SPF est utilisé partout dans le monde sur les produits solaires, notamment en Asie. Cet indice, qu’il soit de 15, 30 ou 50 va mesurer le niveau de protection contre les UVB. On peut mesurer les protections de cette manière à l’heure actuelle :

– protection faible : FPS de 6 ou 10 ;
– protection moyenne : FPS de 15, 20 ou 25 ;
– protection haute : FPS de 30 ou 50 ;
– très haute protection : FPS de 50+.

Cependant, en faisant quelques recherches sur le sujet, les SPF élevés ne sont pas forcément les plus efficaces. En effet,  un produit avec un SPF 30 filtre 96,67 % des rayons UVB, contre 98 % pour un produit FPS 50 (selon diverses études scientifiques parcourues sur le web) En gros, il vaut mieux mettre généreusement un indice 30 et plus régulièrement qu’un indice 50 en application unique dans la journée.

Mais je nuance en disant que cela dépend de l’usage. Personnellement, un indice 50 je ne crache pas dessus, surtout si je sors une seule fois ou très peu dans la journée, si je dois me maquiller… Tout dépend de votre utilisation, de votre peau et du produit en question.

En pratique, c’est le respect du mode d’emploi qui compte. Il est en effet prouvé qu’une diminution de 50 % de la dose à appliquer entraîne une diminution d’efficacité de 75 %. Autrement dit, mieux vaut un produit d’indice 20 ou 30 que l’on applique généreusement et souvent, qu’un indice 50 qu’on n’appliquera qu’une seule fois dans la journée.

Pour choisir son SPF, on peut le déduire par un simple calcul. Par exemple, si votre peau commence à brûler au bout de 30 minutes d’exposition au soleil sans protection, un écran de SPF 20 va empêcher pendant 600 minutes ( 10h ) cet effet néfaste sur votre peau. Comment je calcule. Prenez l’indice de protection solaire ou SPF, donc 20. On le multiplie par le nombre de minutes d’exposition, ici 30 minutes. On obtient le résultat de 600 minutes.

Je précise évidemment que ce n’est que de la théorie, il faudrait appliquer à la perfection votre crème solaire pour qu’à la minute près l’effet continue ( sans parler des effets de votre corps, du produit, de l’environnement & j’en passe et des meilleures ! ). Sachez seulement que cela peut vous permettre de connaître encore mieux, et de façon précise, quel indice solaire vous avez besoin.

• Mais le PA machin truc, qu’est ce que ça veut dire ?

Si vous connaissez le marché des cosmétiques asiatiques, vous trouverez cette mention sur les produits de protection solaires. PA est un indice de référence qui calcule la protection solaire contre les UVA ( vous vous souvenez ? Ces rayons qui vont rendre votre peau fripée et votre visage digne d’une momie ).  Vous trouverez différents PA : PA+, PA++ or PA+++. ( voir PA++++ maintenant ).

Plus vous avez de +, plus la protection contre les rayons UVA est forte. 

C’est là qu’on voit le génie des créateurs de cet indice PA. On protège la peau également du vieillissement, pas que des maladies et des brûlures. Amen ! Et puis chez nos amis asiatiques, on a des crèmes solaires matifiantes, apaisantes, hydratantes. Bref, le paradis des addicts aux cosmétiques.

• Mais alors, ma BB Cream me protège toute la journée ?!

Là, je dis stop. Je vais me répéter, je sais, je suis chiante ( ma première nature )
La BB Cream ( la vraie, hein ) reste un produit maquillage avant les soins. Oui, elle offre un tas de choses comme anti- tâches, anti-rides, protection solaire, mais je vous avoue une chose : rien ne vaut une bonne protection solaire.

La BB Cream c’est bien, la crème solaire c’est mieux. Une protection adaptée à votre visage en particulier, vous trouverez votre bonheur en parapharmacie, grandes surfaces ou sur internet. Cela ne vous empêche pas de mettre votre fond de teint, crème teintée ou BB Cream par dessus. Votre peau sera bien protégée, mais pas toute la journée.

• Alors je vais griller comme une saucisse. Des solutions pour me protéger toute la journée ?

Ne pas se maquiller et réappliquer toute la journée une couche une crème solaire. Si vous êtes maquillée, il existe sur le marché asiatique quelques produits qui pourraient vous intéresser, surtout si vous êtes comme moi une accro à la protection de sa peau. Je parle des poudres solaires.

Oui oui, la poudre libre que vous mettez le matin pour matifier votre teint, elle existe en version protection solaire. Une merveille que je viens de commander d’ailleurs, j’attends mon colis avec impatience ! Vous trouvez aussi des blushs, des rouges à lèvres avec protection solaires, des baumes à lèvres, teintés ou non.

« Je suis bronzée et j’ai bonne mine, non ? »
Alors si avec tout ça, vous ne pouvez pas vous protéger du soleil, je ne sais plus quoi faire !Je vais rajouté qu’il faut éviter de sortir face au soleil, de vous exposez entre 12h et 16h et ne pensez pas qu’à la montagne le soleil est plus sympa (parole d’une fille qui a brûlée au second degré sur tout le visage avec cloques et compagnie. 1 journée sans crème solaire. Fatality)
Et surtout, n’écoutez pas toujours votre maman (ou vos copines) qui vous disent que vous êtes blanche comme un cul, que vous faites malade et que le bronzage c’est trop swag (ou hype, à vous de voir). 
Parce qu’au final, dans quelques années, ce sont ces personnes qui finiront toutes fripées. Et vous, une une belle peau, blanche et rayonnante.

Soyez fière de votre peau !

7 Petits Mots

  1. Ton article est très intéressant, justement je vie aux Antilles et c’est soleil toute l’année. Je ne sors jamais sans protection. C’est assez compliqué de trouver une bonne protection quand on a la peau grasse et noire. J’ai trouvé mon bonheur dans les cosmétiques asiatique, ou la au moins les choix sont large ! j’aime beaucoup ton blog <3

  2. Super article très complet!! Je fais moi même très attention au soleil d’autant que je suis couverte de grains de beauté! 😉

  3. Merci pour cet article ! J’ai aussi une poudre solaire, mais je ne la mets que le matin en tant que poudre matifiante, là je me dis que je devrais sortir avec pour remettre de la protection solaire ^^
    Sinon une des raisons pour lesquelles je me protège du soleil c’est pour lutter contre les tâches de pigmentations(comme je suis asiatique), j’aimerais vraiment pas en avoir plus tard. Sinon c’est aussi parce que le soleil abîme la peau et que j’ai pas une peau très bien.

  4. Houpette-et-Poudrier Répondre

    Je suis désolée mais ton article contient beaucoup de lacunes. Fais attention quand tu dis:

     »Pour choisir son SPF, on peut le déduire par un simple calcul. Par exemple, si votre peau commence à brûler au bout de 30 minutes d’exposition au soleil sans protection’

    En réalité c’est le nombre de minutes avant que ta peau commence à rougir. (Et non Brûler)

    De plus, Le maximum de minutes avant d’avoir une rougeur est 13 minutes. Après 13 minutes, une personne avec le phototype le plus élevé va commencé à rougir. Alors ton 30 minutes est tout simplement impossible.

    De toute façon, le SPF est valide seulement dans des conditions optimales, ce qui n’est pas la réalité. Alors il faut en ré-appliquer à plusieurs reprises durant la journée.

    Alors, à la place de se fier au SPF, qui est aucunement utile, il faut plutôt regarder la liste des ingrédients actifs (Filtres ou Écrans) ainsi que leur pourcentage de concentration.

    Je me permets de te corriger puisque ce n’est pas un article d’avis sur un produit ou d’un maquillage que tu fais, la protection solaire c’est réellement important, la santé y est directement lié.

    Si jamais tu veux plus d’information sur les phototypes et les ingrédients actifs des protections solaire, j’ai écris un article sur le sujet dernièrement, je te laisse le lien. http://houpette-et-poudrier.com/protections-solaires-demele/

  5. Salut.

    Je me permets de te laisser un petit commentaire pour te faire remarquer que les crèmes solaires, sont plutôt très néfastes pour les humains (et par la même occasion les coraux qui souffrent justement à cause de pollution « crème solaire » dans l’océan).

    Elles protègent certes, mais à côté tu as tout un tas de saloperies qui viennent te pourrir la peau, les hormones et j’en passe. Je ne suis pas forcément une adepte du bio, puisque je jure que pour les crèmes visage coréennes qui me font des merveilles, mais niveau protection solaire, je pense qu’il vaut mieux aller du côté mieux, tant pour nous que pour l’environnement.
    A vrai dire je m’y suis interessée le jour ou en Asie, lors d’une plongée, on m’a demandé de montrer mon flacon de crème solaire, ainsi que celui de mon fils, figure toi qu’on s’est fait barrer la route, et donc « no ocean no ocean » xD, j’ai compris donc le pourquoi du comment en faisant des recherches.

    Cherche un peu sur gogole tu trouveras de quoi je te parle =)

    A bientôt

    Tanya

  6. Coucou, ton article est très intéressant^^ Par contre, quand je fais mes courses je trouve des crèmes solaires avec juste le SPF d’écrit pas pas le PA, est-ce-que ça veut dire que ça ne protège pas des UVA? Est-ce-que c’est difficile d’en trouver qui font les deux?
    Merci

  7. Stéphanie MsOriginaDoll Répondre

    J’ai une peau très blanche de nature étant blonde, mais que je dis blanche, c’est blanche. À la lumière naturelle, ma peau ressemble à du papier pour imprimantes, mais je m’en contrefous. Toutefois, il y a quelque chose qui m’a choqué dans ton article, mais ne t’inquiète pas, cela ne vient pas de toi : le fais que l’on ai pas de vrai bons protecteurs pour les UVA sur notre continent, c’est ouf ça ! Enfin bref, hâte de voir ta revue sur la poudre libre, j’avais pas mal entendu parler de la poudre de chez Shiseido, mais un peu trop chère pour ma bourse du moment !

Ecrit un Petit Mot